• introduction

    A la botte ou au kilo, la saison des poireaux débute avec les variétés primeur semées en décembre, cultivées sous tunnel en pays nantais, spécialité très exportée, dont les Scandinaves sont friands. Elle se poursuit avec ceux d'été, encore fluets, pour se concentrer avec les variétés automnales et hivernales, d'octobre à avril, au nom évocateur : long de Méziéres, gros de Rouen, monstrueux de carentan et d'Elbeuf, malabar du Nord, géants d'hiver, de Saulx et de Gennevilliers.

    Essentiellement cultivés dans les Bouches-du-Rhône, le Val de Loire et le Nord, les meilleurs sont les "nouveaux" ou hâtifs de mai à juillet, petits, tendres et fondants ; les poireaux " baguettes" pas plus gros que le doigts, à saveur si douce qu'ils donnent unsavoureux condiment émincés, crus et ciselés dans les salades vertes.

    Choississez-les à saveur prononcée, la base renflée, le fût droit, long, dru et sans tache, avecd les feuilles longues et brillantes. Saisissez-en une entre le pouce et l'index, elle doit légèrement crisser, indice de fraîcheur.

    Préfèrez-les de petit gabarit, souples sous la main. excellents, il doivent toujours comporter plus de blancque de vert. A partir du mois de mars, lorsqu'arrive la fin de saison, l'intérieur va devenir ligneux, ils " font du bois" et sont moins savoureux. Si les feuilles extérieures ont la partie blanche coupée, ils ont été rafrâichis, signe que leur arrachage ne remonte pas à la veille. Si elles sont jaunies, dédaignez-les, le légumes à perdu ses vitamines.

    extrait de Trésors de Cuisine éditions France Loisirs.


  • Commentaires

    1
    santafe42
    Mercredi 17 Juin 2009 à 09:31
    je t'avoues franchement moi et les poireaux ca fait deux lol!! bon sinon bonne explication qui peut etre utile!!
    euh pour l'annuaire tu y es mon cher ami et depuis le début, tu vas à la lettre "v" il y a tes deux blogs, normal!
    bonne journée avec du soleil!!
    2
    Elléona
    Mercredi 17 Juin 2009 à 10:25
    Bonjour.
    J'adore les poireaux-vinaigrette lorsqu'ils sont fins et savoureux !
    L'hiver, un bon potage poireaux/pommes de terre, c'est succulent aussi.
    Bisous.
    3
    Vendredi 25 Septembre 2015 à 21:22
    En Grèce le poireau s'appelle prassa (πρασσα) contrairement aux poireaux produit dans ma région d'origine (Nord), il n'ont pas le même arôme (beaucoup plus léger)... On s’accommode avec la région que l'on a adopté et j'arrive à faire déguster à mes amis grecs des saveurs qu'il ne connaissaient pas !!!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :